Collection « Petite philosophie du voyage »

  • Voyage dans l’espace (Le)
  • Tao du vélo (Le)
  • Ronde des phares (La)
  • Frisson de la moto (Le)
  • Légèreté du parapente (La)
  • Poésie du rail (La)
  • Hymne aux oiseaux (L’)
  • Art de la trace (L’)
  • L’Engagement humanitaire
  • Euphorie des cimes (L’)
  • Grâce de l’escalade (La)
  • Temps du voyage (Le)
  • Instinct de la glisse (L’)
  • Vertu des steppes (La)
  • Facéties du stop (Les)
  • Cantique de l’ours (Le)
  • Ivresse de la marche (L’)
  • Esprit du geste (L’)
  • Écriture de l’ailleurs (L’)
  • Rythme de l’âne (Le)
  • Chant des voiles (Le)
  • Liberté du centaure (La)
  • Tour du monde (Le)
  • Fièvre des volcans (La)
  • Extase du plongeur (L’)
  • Force du silence (La)
  • Tentation du jardin (La)
  • Vie à la campagne (La)
  • Murmure des dunes (Le)
  • Goût de la politesse (Le)
  • Caresse de l’onde (La)
  • Magie des grimoires (La)
  • Vertiges de la forêt (Les)
  • Audaces du tango (Les)
  • Vie en cabane (La)
  • Simplicité du kayak (La)
  • Voyage immobile (Le)
  • Bonheurs de l’aquarelle (Les)
  • Attrait des gouffres (L’)
  • Soif d’images (La)
  • Mémoire de la Terre (La)
  • Enchantement de la rivière (L’)
  • Prodige de l’amitié (Le)
  • Défis de la course (Les)
  • Parfum des îles (Le)
  • Promesse de l’envol (La)
  • Secret des pierres (Le)
  • Appel de la route (L’)
  • Mystères du vin (Les)
  • Religion du jazz (La)
  • Écho des bistrots (L’)
  • Charme des musées (Le)
  • Quête du naturaliste (La)
  • Triomphe du saltimbanque (Le)
  • Sortilèges de l’opéra (Les)
  • Âme de la chanson (L’)
  • Sérénité de l’éveil (La)
  • Arcanes du métro (Les)
  • Joie du voyage en famille (La)
Couverture

La Légèreté du parapente, Petites circonvolutions sur le vol libre et les promesses du ciel
Johanna Nobili




Voler est un rêve que l’humanité caresse depuis la nuit des temps. Pour le réaliser, des esprits fantaisistes et géniaux ont imaginé, avec quelques grammes de tissu et des bouts de ficelle, un aéronef qui tient dans un sac à dos. Par sa simplicité et sa pureté, le parapente séduit et fascine. Il ouvre un univers aux sensations grisantes et aux émotions inédites. À force de côtoyer les sommets, le parapentiste affine son esprit dans une quête aussi ambitieuse qu’enthousiasmante. C’est pour évoluer hors des voies tracées par l’homme, en s’allégeant toujours plus du superflu, que Johanna Nobili a embrassé la condition d’Homo volatilis. Depuis lors, elle s’affranchit de la gravité pour contempler d’un coup d’œil les Écrins, s’émerveiller de l’étendue des fjords de Norvège ou redécouvrir par en haut les paysages des Alpes du Sud. Pourtant, le vol libre ne s’affranchit de rien : soumis aux conditions météorologiques et aux lois de la nature, il s’accommode du danger, de la peur et des compromis, mais il s’enrichit aussi de sa dimension collective, à travers les vols à plusieurs ou en tandem. Une question demeure, posée à tous ces « volants » : à quoi ressemblera, à l’avenir, ce bel instrument de liberté ?

© Transboréal : tous droits réservés, 2006-2021. Mentions légales.
Ce site, constamment enrichi par Émeric Fisset, développé par Pierre-Marie Aubertel,
a bénéficié du concours du Centre national du livre et du ministère de la Culture et de la Communication.