Collection « Sillages »

  • Arctic Dream
  • Road Angels
  • L’ours est mon maître
  • Sous les yourtes de Mongolie
  • Cavalier des steppes
  • Âme du Gange (L’)
  • Odyssée amérindienne (L’)
  • Aborigènes
  • Routes de la foi (Les)
  • Diagonale eurasienne
  • Route du thé (La)
  • Brasil
  • Aux quatre vents de la Patagonie
  • Coureur des bois
  • Kamtchatka
  • Dans les pas de l’Ours
  • Siberia
  • À l’écoute de l’Inde
  • Sur la route again
  • Damien autour du monde
  • Seule sur le Transsibérien
  • Rivages de l’Est
  • Solitudes australes
  • Espíritu Pampa
  • Sans escale
  • À l’auberge de l’Orient
  • Errance amérindienne
  • Voyage au bout de la soif
  • Au pays des hommes-fleurs
  • Sibériennes
  • Unghalak
  • Nomade du Grand Nord
  • Au vent des Kerguelen
  • Sous l’aile du Grand Corbeau
  • Au cœur de l’Inde
  • Pèlerin d’Occident
  • Pèlerin d’Orient
  • Souffleur de bambou (Le)
  • Volta (La)
  • Par les sentiers de la soie
  • Atalaya
  • Voie des glaces (La)
  • Grand Hiver (Le)
  • Maelström
  • Au gré du Yukon
Couverture

L’Âme du Gange, Un pèlerinage aux sources
Tanneguy Gaullier




Tanneguy Gaullier a foulé sur 2 600 kilomètres les rives du Gange, de son delta jusqu’à ses trois sources sacrées. Immergé durant sept mois dans l’Inde traditionnelle, le jeune pèlerin s’est laissé envoûter par sa nature sauvage et ses villes surpeuplées comme Calcutta ou saintes comme Bénarès en passant par les hameaux déshérités du Bihar ou isolés des vallées himalayennes… Son intérêt pour les textes religieux et les écrits des maîtres spirituels, sa fréquentation des brahmanes, renonçants, sâdhus et yogis, en particulier à la Kumbha Mela, ont mué sa traversée de la plaine indo-gangétique en quête initiatique. Il témoigne à présent, dans un élan mystique émouvant, de sa passion pour l’Inde, ses croyances et leurs origines pour montrer toute la richesse d’une religion imprégnée de l’amour et de la poésie des Veda.


© Transboréal : tous droits réservés, 2006-2017. Mentions légales.
Ce site, constamment enrichi par Marc Alaux & Émeric Fisset, développé par Pierre-Marie Aubertel,
a bénéficié du concours du Centre national du livre et du ministère de la Culture et de la Communication.