Nicolas Weill-Parot

  • David_Adjemian
  • Marc_Alaux
  • Lodewijk_Allaert
  • Joël_Allano
  • Stéphane_Allix
  • Christophe_Apprill
  • Françoise_Ardillier-Carras
  • Jacques_Arnould
  • Vladimir_Arseniev
  • Pierre-Marie_Aubertel
  • Siméon_Baldit_de_Barral
  • Noël_Balen
  • Jamel_Balhi
  • Frédérique_Bardon
  • Jean-Yves_Barnagaud
  • Julie_Baudin
  • Jacques_Baujard
  • Sylvain_Bazin
  • Marc_Bellanger
  • Emmanuel_Béjanin

Paris (France)
Année 2013
© Matthieu Raffard
Spécialiste des sciences au Moyen Âge, professeur d’histoire médiévale à l’EPHE.

Né à Neuilly-sur-Seine en 1968, Nicolas Weill-Parot, ancien élève de l’École normale supérieure de la rue d’Ulm, agrégé d’histoire, est docteur en histoire de l’Université Paris X-Nanterre et a été, de 2012 à 2016, professeur d’histoire médiévale à l’Université Paris-Est Créteil. Ses recherches portent sur la science et la magie médiévales. Il s’intéresse en particulier à la manière dont la rationalité de la science de la nature a été confrontée sur ses frontières à des défis : magie, astrologie, propriétés occultes, attraction magnétique, spéculations sur le vide…

Nicolas Weill-Parot a notamment publié Les « Images astrologiques » au Moyen Âge et à la Renaissance, Spéculations intellectuelles et pratiques magiques (XIIe-XVe siècle), qui a obtenu le prix du Budget de l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres, et une édition présentée et annotée de l’Opus præclarum de imaginibus astrologicis de Jérôme Torrella (Hieronymus Torrella).

Depuis 2016, Nicolas Weill-Parot est titulaire de la chaire « Histoire des sciences dans l’Occident médiéval » à l’École pratique des hautes études et dispense dans ce cadre un séminaire.

© Transboréal : tous droits réservés, 2006-2022. Mentions légales.
Ce site, constamment enrichi par Émeric Fisset, développé par Pierre-Marie Aubertel,
a bénéficié du concours du Centre national du livre et du ministère de la Culture et de la Communication.