Ténéré

Avant de se lancer dans le grand vide, les caravaniers abreuvent leurs chameaux et remplissent les outres. Dans le <i>kori</i> Ajioua, un puisard est creusé dans le lit de l’oued : l’eau est à moins de 2 mètres.

Avant de se lancer dans le grand vide, les caravaniers abreuvent leurs chameaux et remplissent les outres. Dans le kori Ajioua, un puisard est creusé dans le lit de l’oued : l’eau est à moins de 2 mètres.

Images de Jean-Pierre Valentin, extraites de l’ouvrage Ténéré, Avec les caravaniers du Niger

© Transboréal : tous droits réservés, 2006-2017. Mentions légales.
Ce site, constamment enrichi par Marc Alaux & Émeric Fisset, développé par Pierre-Marie Aubertel,
a bénéficié du concours du Centre national du livre et du ministère de la Culture et de la Communication.