Papouasie-Nouvelle-Guinée

La côte du village de Mameri illustre la particularité du Sepik, dont le lit bouge sans arrêt. Les villages s’effritent littéralement et doivent être déplacés régulièrement.

La côte du village de Mameri illustre la particularité du Sepik, dont le lit bouge sans arrêt. Les villages s’effritent littéralement et doivent être déplacés régulièrement.

Images de Philippe Gigliotti

© Transboréal : tous droits réservés, 2006-2017. Mentions légales.
Ce site, constamment enrichi par Marc Alaux & Émeric Fisset, développé par Pierre-Marie Aubertel,
a bénéficié du concours du Centre national du livre et du ministère de la Culture et de la Communication.