Transsibérien

Le port longtemps interdit de Vladivostok qui, dans l’Extrême-Orient russe, ouvre sur les eaux de la mer du Japon, marque le terme de la plus longue voie ferrée du monde, à sept jours et six nuits de train, soit 9 288 km de Moscou.

Le port longtemps interdit de Vladivostok qui, dans l’Extrême-Orient russe, ouvre sur les eaux de la mer du Japon, marque le terme de la plus longue voie ferrée du monde, à sept jours et six nuits de train, soit 9 288 km de Moscou.

Images de Géraldine Dunbar, extraites du récit de voyage contemporain Seule sur le Transsibérien, Mille et une vies de Moscou à Vladivostok

© Transboréal : tous droits réservés, 2006-2017. Mentions légales.
Ce site, constamment enrichi par Marc Alaux & Émeric Fisset, développé par Pierre-Marie Aubertel,
a bénéficié du concours du Centre national du livre et du ministère de la Culture et de la Communication.