Collection « Petite philosophie du voyage »

  • Ronde des phares (La)
  • Poésie du rail (La)
  • Frisson de la moto (Le)
  • Légèreté du parapente (La)
  • Hymne aux oiseaux (L’)
  • Art de la trace (L’)
  • L’Engagement humanitaire
  • Euphorie des cimes (L’)
  • Grâce de l’escalade (La)
  • Temps du voyage (Le)
  • Instinct de la glisse (L’)
  • Vertu des steppes (La)
  • Facéties du stop (Les)
  • Cantique de l’ours (Le)
  • Ivresse de la marche (L’)
  • Esprit du geste (L’)
  • Écriture de l’ailleurs (L’)
  • Rythme de l’âne (Le)
  • Chant des voiles (Le)
  • Liberté du centaure (La)
  • Tour du monde (Le)
  • Fièvre des volcans (La)
  • Extase du plongeur (L’)
  • Tao du vélo (Le)
  • Force du silence (La)
  • Tentation du jardin (La)
  • Vie à la campagne (La)
  • Murmure des dunes (Le)
  • Goût de la politesse (Le)
  • Caresse de l’onde (La)
  • Magie des grimoires (La)
  • Vertiges de la forêt (Les)
  • Audaces du tango (Les)
  • Vie en cabane (La)
  • Simplicité du kayak (La)
  • Voyage immobile (Le)
  • Bonheurs de l’aquarelle (Les)
  • Attrait des gouffres (L’)
  • Soif d’images (La)
  • Mémoire de la Terre (La)
  • Enchantement de la rivière (L’)
  • Prodige de l’amitié (Le)
  • Défis de la course (Les)
  • Parfum des îles (Le)
  • Promesse de l’envol (La)
  • Secret des pierres (Le)
  • Appel de la route (L’)
  • Mystères du vin (Les)
  • Religion du jazz (La)
  • Écho des bistrots (L’)
  • Charme des musées (Le)
  • Quête du naturaliste (La)
  • Triomphe du saltimbanque (Le)
  • Sortilèges de l’opéra (Les)
  • Âme de la chanson (L’)
  • Sérénité de l’éveil (La)
  • Arcanes du métro (Les)
  • Joie du voyage en famille (La)
Couverture

L’Hymne aux oiseaux, Petites envolées sur le peuple de l’air et ceux qui l’observent
Jean-Yves Barnagaud




Une mésange explore le feuillage d’un chêne au cœur d’une forêt du Val de Loire. À l’autre bout de la Terre, cent mille manchots résistent au vent sur une plage de sable noir. Entre ces deux mondes, un trait d’union : l’observateur, amateur contemplatif ou scientifique chevronné, en quête d’émerveillement et de connaissances. Patiemment, il s’immerge dans un univers sensoriel nouveau, fait de ballets aériens, de couleurs et de trilles mélodieux. Face à lui : l’oiseau, animal familier autant qu’être mythique, qui se fond dans le décor. L’observer, c’est le redécouvrir, mais aussi révéler les relations étroites que nous entretenons avec lui sans en avoir conscience et, au-delà, reconsidérer notre propre regard sur l’humanité et son lien à la nature, dans ses antagonismes destructeurs comme dans la richesse de ses convergences.

© Transboréal : tous droits réservés, 2006-2021. Mentions légales.
Ce site, constamment enrichi par Émeric Fisset, développé par Pierre-Marie Aubertel,
a bénéficié du concours du Centre national du livre et du ministère de la Culture et de la Communication.