Collection « Petite philosophie du voyage »

  • Voyage immobile (Le)
  • Ivresse de la marche (L’)
  • Bonheurs de l’aquarelle (Les)
  • Attrait des gouffres (L’)
  • Soif d’images (La)
  • Mémoire de la Terre (La)
  • Euphorie des cimes (L’)
  • Enchantement de la rivière (L’)
  • Force du silence (La)
  • Grâce de l’escalade (La)
  • Prodige de l’amitié (Le)
  • Défis de la course (Les)
  • Instinct de la glisse (L’)
  • Tao du vélo (Le)
  • Temps du voyage (Le)
  • Vertu des steppes (La)
  • Vie en cabane (La)
  • Chant des voiles (Le)
  • Parfum des îles (Le)
  • Vertiges de la forêt (Les)
  • Promesse de l’envol (La)
  • Secret des pierres (Le)
  • Appel de la route (L’)
  • Mystères du vin (Les)
  • Esprit du geste (L’)
  • Simplicité du kayak (La)
  • Murmure des dunes (Le)
  • Écriture de l’ailleurs (L’)
  • Religion du jazz (La)
  • Audaces du tango (Les)
  • Écho des bistrots (L’)
  • Goût de la politesse (Le)
  • Charme des musées (Le)
  • Quête du naturaliste (La)
  • Triomphe du saltimbanque (Le)
  • Sortilèges de l’opéra (Les)
  • Âme de la chanson (L’)
  • Sérénité de l’éveil (La)
  • Arcanes du métro (Les)
  • Liberté du centaure (La)
  • Joie du voyage en famille (La)
  • Rythme de l’âne (Le)
  • Magie des grimoires (La)
  • Caresse de l’onde (La)
  • Poésie du rail (La)
  • Cantique de l’ours (Le)
Couverture

Le Voyage immobile, Petite exploration du monde sans mettre les voiles ou le souffle de l’aventure intérieure
Mario Heimburger




Face au battage médiatique et aux sollicitations du marketing, nous sommes soumis à une pression qui nous pousse à voyager, souvent en quête d’expériences novatrices mais au risque de nous retrouver en porte-à-faux avec les réalités locales et de peiner à reprendre notre vie quotidienne. Il convient de résister à cette rivalité mimétique et, plutôt que d’arpenter frénétiquement la planète – ce qui n’est pas sans conséquences pour ses écosystèmes et ses populations –, nous en forger une juste représentation, afin d’y trouver davantage notre place, humble et vertueuse.
Que ce soit à travers les formidables ressources d’Internet ou la pléthore de documents et de fictions, il y a toujours matière à questionnement. Ce dernier relève de l’aventure intérieure : explorer les mondes imaginaires pour expérimenter des alternatives, interroger les évidences sans écarter d’emblée les propositions les plus incongrues sont autant de jeux de l’esprit qui participent de la construction de sa propre identité.
En refusant par principe les travers de l’égoïsme et les injonctions néfastes du monde moderne, chacun aura avantage à alterner introspection et rencontres afin de développer un réseau local, de manière à recréer et entretenir un tissu amical enrichissant. Voyager sans bouger consiste alors autant à échanger des informations et des émotions qu’à ajouter des questions aux questions, à progresser avec émerveillement dans le champ de la connaissance et des réponses possibles aux désordres la vie contemporaine.


© Transboréal : tous droits réservés, 2006-2017. Mentions légales.
Ce site, constamment enrichi par Marc Alaux & Émeric Fisset, développé par Pierre-Marie Aubertel,
a bénéficié du concours du Centre national du livre et du ministère de la Culture et de la Communication.