Actualité

  

Une femme, trois chevaux et une chienne à travers l’immensité patagonne
par
le jeudi 18 octobre 2012 à 20 heures 30


Préparer longuement un voyage d’envergure en autonomie complète, et enfin partir arpenter, au rythme de douze sabots, les régions sauvages de la Patagonie, terre mythique dans l’imaginaire occidental ; rencontrer ses rares habitants et s’immerger dans le milieu naturel et le mode de vie de ses cavaliers légendaires, les fiers gauchos qui vivent seuls au milieu d’immenses troupeaux ; s’arrêter dans les estancias pour partager le maté et s’initier au marquage comme à la tonte du bétail, puis se remettre en selle pour traverser, avant l’étape suivante, les étendues solitaires de la pampa dans lesquelles il est si facile de se perdre : telle fut l’aventure d’une jeune femme qui avait décidé que son rêve de jeune fille se devait d’être accompli.


Cavalière depuis l’enfance, investie dans les actions sociales et humanitaires, Virginie Claeyssens décide à 27 ans de traverser la Patagonie à cheval. À la fin de l’année 2011, avec trois chevaux – auxquels s’ajoutera une chienne qui lui sera offerte pendant le périple –, elle quitte El Chaltén, au pied du célèbre mont Fitz Roy dans le sud de l’Argentine, et longe les contreforts de la cordillère des Andes pendant quatre mois pour atteindre après 2 300 km de chevauchée la ville de San Carlos de Bariloche, au nord-est de Puerto Montt.



En savoir davantage sur :  



Retour à la liste des conférences
© Transboréal : tous droits réservés, 2006-2022. Mentions légales.
Ce site, constamment enrichi par Émeric Fisset, développé par Pierre-Marie Aubertel,
a bénéficié du concours du Centre national du livre et du ministère de la Culture et de la Communication.