Actualité

  

Le tour du monde des vins
par
le jeudi 13 septembre 2012 à 20 heures 30


Nombreuses sont les idées reçues qui associent les vins biologiques à des breuvages de piètre qualité, aussi l’image de la viticulture biologique peine-t-elle à évoluer, surtout en France. Pourtant, de l’autre côté des cépages, de plus en plus de viticulteurs des quatre continents franchissent le pas et n’hésitent plus à apposer la certification AB, ou l’équivalent local, sur leurs bouteilles. Les vins de certains d’entre eux, comme ceux du Néo-Zélandais James Milton, deviennent ainsi mondialement réputés. Ces artisans de la terre tournent le dos au « profit avant tout » et travaillent de manière à répondre au défi à la fois sanitaire et environnemental auquel nous faisons face – la viticulture étant l’un des secteurs les plus polluants de l’agriculture. Ce mouvement international, loin de n’être porté que par des hippies ou des altermondialistes nostalgiques, s’apparente à une revalorisation des savoirs traditionnels alliée à des connaissances et à des techniques modernes d’agriculture, de la biodynamie à la microbiologie. La viticulture biologique : mariage de l’art et de la technique au service de la nature et de la qualité ?


Après des études de droit de l’environnement et d’ingénierie touristique durable, Olivia Sinet est partie seule, pendant un an, à la rencontre des pionniers de la viticulture biologique. Des terres arides qui voient naître le syrah australien à la vallée néo-zélandaise de Cromwell – où l’on peut déguster un bouleversant pinot noir – en passant par la Bolivie, le Pérou, le Costa Rica, le Chili et les fameux cépages argentins de Mendoza, elle a interrogé sans relâche, souvent autour d’un verre, les hommes et les femmes qui consacrent leur vie à une production respectueuse du milieu. Elle a aussi découvert, sur le terrain, le fonctionnement des sols, les procédés du quartz, de la valériane et du compost, l’utilité de la camomille ou encore l’importance des cycles lunaires.



En savoir davantage sur :  



Retour à la liste des conférences
© Transboréal : tous droits réservés, 2006-2022. Mentions légales.
Ce site, constamment enrichi par Émeric Fisset, développé par Pierre-Marie Aubertel,
a bénéficié du concours du Centre national du livre et du ministère de la Culture et de la Communication.