Actualité

  

Avec les Aborigènes, dans le désert australien
par Eddie Mittelette
le jeudi 23 février 2012 à 20 heures 30


L’expérience australienne d’Eddie Mittelette ne se résume pas aux 7 000 km de désert et de bush qu’il a parcourus en 2010 à vélo sous une chaleur écrasante. En effet, après avoir cheminé sur 3 200 km, et fort déjà d’une année passée sur place, il séjourne plusieurs mois au sein des communautés de Warralong et de Punmu, chez les Martu. Natif de ce lieu et après en avoir été dépossédé il y a un demi-siècle, ce peuple aborigène en est de nouveau le propriétaire depuis 2002. Son territoire s’étend sur tout le parc national de Ruddal River et une grande partie de la Canning Stock Route, dans le Pilbara. C’est à l’école aborigène de la communauté de Warralong, isolée dans le Great Sandy Desert, qu’il s’engage comme bénévole.
Quand il le peut, il tente de restituer l’univers du peuple martu par l’écrit et la photographie mais l’essentiel de son temps est passé auprès des enfants, dont il devient le compagnon de jeu fidèle. Il entretient un lien complice avec Joshia, un garçon plein d’humour et d’insouciance. Témoin de la complicité qu’Eddie entretient avec les enfants, un elder – un ancien, gardien des traditions – le prend sous son aile et l’accueille parmi les siens, au cours d’errances dans la brousse, de discussions autour du feu ou de chasses au varan et au kangourou.


L’une de ces errances les mène au carnaval de Punmu, qui se déroule au bord de l’immensité salée du lac Dora où viennent s’abreuver les dromadaires sauvages. Ce rassemblement aborigène destiné à resserrer les liens familiaux est pour Eddie une expérience inoubliable. Alors que les jeunes aborigènes s’affrontent lors de joutes sportives intercommunautaires, c’est l’occasion pour les anciens de célébrer les morts et de transmettre les traditions aux enfants.
La magie du lieu pousse Eddie à y revenir seul à vélo en empruntant les pistes désertes, au terme d’une semaine d’efforts et de solitude. Ces moments forts de partage servent au jeune voyageur d’initiation à la culture aborigène. Cette connaissance forgée à l’épreuve du terrain et l’amitié avec l’elder le guideront quand il s’enfoncera à vélo, seul à nouveau, dans le désert, vers le nord et Darwin.



En savoir davantage sur : Eddie Mittelette 



Retour à la liste des conférences
© Transboréal : tous droits réservés, 2006-2022. Mentions légales.
Ce site, constamment enrichi par Émeric Fisset, développé par Pierre-Marie Aubertel,
a bénéficié du concours du Centre national du livre et du ministère de la Culture et de la Communication.