Collection « Voyage en poche »

  • Kalimera
  • Pyrénées
  • Sagesse de l’herbe
  • Exploration de la Sibérie (L’)
  • Sept sultans et un rajah
  • Chroniques de Roumanie
  • Ermitages d’un jour
  • Nostalgie du Mékong
  • Seule sur le Transsibérien
  • Unghalak
  • Pèlerin d’Occident
  • Souvenez-vous du Gelé
  • Chaos khmer
  • Condor et la Momie (Le)
  • Un parfum de mousson
  • Nomade du Grand Nord
  • Qat, honneur et volupté
  • Exploration de l’Australie (L’)
  • Bons baisers du Baïkal
  • Pèlerin d’Orient
  • Trilogie des cimes
  • Confidences cubaines
  • Par les sentiers de la soie
  • Cette petite île s’appelle Mozambique
  • Des déserts aux prisons d’Orient
  • Quatre hommes au sommet
  • Vers Compostelle
  • Dans l’ombre de Gengis Khan
  • Amours
  • La nuit commence au cap Horn
  • À toute vapeur vers Samarcande
  • Opéra alpin (L’)
  • Révélation dans la taïga
  • Au gré du Yukon
  • Une Parisienne dans l’Himalaya
  • Voyage à la mer polaire
Couverture

Cette petite île s’appelle Mozambique
Jordane Bertrand




Une île, le Mozambique ? Non, bien sûr, un pays d’Afrique australe baigné par l’océan Indien. L’île de Mozambique existe pourtant bel et bien, au nord de cette ancienne colonie portugaise indépendante depuis 1975. Quatre ans journaliste à Maputo, Jordane Bertrand a souvent visité cette cité insulaire, capitale oubliée, où Vasco de Gama fit escale en 1498. Sous la voile des boutres, derrière les façades décaties des palais, auprès des femmes aux pagnes bariolés, elle a fait des rencontres, tissé des amitiés. Autant de voyages dans l’intimité des habitants qui dessinent le destin exceptionnel de ce carrefour de l’océan Indien où se mêlent Afrique, Europe et Asie. Moins connue que Zanzibar, l’île de Mozambique recèle pourtant une histoire tout aussi passionnante, témoin d’un continent ouvert depuis des siècles aux influences de l’ailleurs.


© Transboréal : tous droits réservés, 2006-2017. Mentions légales.
Ce site, constamment enrichi par Marc Alaux & Émeric Fisset, développé par Pierre-Marie Aubertel,
a bénéficié du concours du Centre national du livre et du ministère de la Culture et de la Communication.