Collection « Sillages »

  • Damien autour du monde
  • Road Angels
  • Arctic Dream
  • L’ours est mon maître
  • Sous les yourtes de Mongolie
  • Cavalier des steppes
  • Odyssée amérindienne (L’)
  • Âme du Gange (L’)
  • Routes de la foi (Les)
  • Aborigènes
  • Diagonale eurasienne
  • Brasil
  • Route du thé (La)
  • Dans les pas de l’Ours
  • Kamtchatka
  • Coureur des bois
  • Aux quatre vents de la Patagonie
  • Siberia
  • Sur la route again
  • À l’écoute de l’Inde
  • Seule sur le Transsibérien
  • Rivages de l’Est
  • Solitudes australes
  • Espíritu Pampa
  • À l’auberge de l’Orient
  • Sans escale
  • Au pays des hommes-fleurs
  • Voyage au bout de la soif
  • Errance amérindienne
  • Sibériennes
  • Unghalak
  • Au vent des Kerguelen
  • Nomade du Grand Nord
  • Sous l’aile du Grand Corbeau
  • Au cœur de l’Inde
  • Pèlerin d’Orient
  • Pèlerin d’Occident
  • Souffleur de bambou (Le)
  • Volta (La)
  • Par les sentiers de la soie
  • Atalaya
  • Voie des glaces (La)
  • Grand Hiver (Le)
  • Maelström
  • Au gré du Yukon
Couverture

Errance amérindienne, Une initiation à l’Amérique profonde
Philippe Sauve




Pour se libérer de sa dépendance à la drogue, Philippe Sauve, quittant son Midi natal, s’engage dans un voyage solitaire aux États-Unis, de la Louisiane au Dakota. Un vagabondage sans destination précise pour éprouver l’errance, dans l’esprit des beatniks des années 1950 : ne pas décider du lendemain et confier au hasard la charge d’en être l’inspirateur, rendre son âme disponible à l’éventualité d’une renaissance. Guidé par ses réflexions, les rencontres insolites et les signes que le destin sème sur sa route, le voyageur parcourt les États pittoresques et chargés d’histoire du vieux Sud et du Midwest de l’Amérique, plongeant au cœur de la culture indienne. Après des semaines d’aventures, il trouve une réponse à sa quête sur une île au milieu du fleuve Missouri.


© Transboréal : tous droits réservés, 2006-2017. Mentions légales.
Ce site, constamment enrichi par Marc Alaux & Émeric Fisset, développé par Pierre-Marie Aubertel,
a bénéficié du concours du Centre national du livre et du ministère de la Culture et de la Communication.