Interviews


Dans le pack près d’Ammassalik – Groenland (Danemark)
Année 2012
© Guy Brousse

Éric Bonnem – Le secret des lieux
propos recueillis par Émeric Fisset

Archives des interviews

Avant de devenir voyagiste, quel a été votre parcours ?
Passionné de voyage et d’aventure depuis mon plus jeune âge, j’ai toujours beaucoup baroudé. Parallèlement, j’ai suivi un parcours assez classique. Diplômé d’une école de commerce, j’ai d’abord fait du conseil en stratégie puis ai rejoint l’état-major d’un groupe international. J’ai ensuite bifurqué vers le luxe en prenant la direction générale d’une start-up fondée par le designer japonais Kenzo et, enfin, vers les sports de glisse en dirigeant pendant trois ans la marque de surf Oxbow que j’ai quittée fin 2009. La lecture en 1999 de Unghalak par Kim Hafez a été un détonateur qui a contribué à me mettre sur la voie de Secret Planet. Je dois donc beaucoup à Transboréal !

Quand avez-vous créé Secret Planet ?
Secret Planet est né début 2011 du regroupement de Saïga, qui propose depuis 1996 des séjours au sein de programmes de préservation de la nature, et d’Expeditions Unlimited, que j’ai fondée avec une poignée d’explorateurs reconnus, et qui permet à des participants de les accompagner dans leurs expéditions. Secret Planet s’est étoffé en 2012 avec la reprise de Tamera, un spécialiste du voyage à pied dans le monde entier depuis 1994, centré sur la rencontre et les ethnies en particulier. Secret Planet est donc à ce jour le regroupement de ces trois activités : Saïga, Tamera et Expeditions Unlimited.

À travers les trois labels que vous représentez, quelle offre proposez-vous ?
Une offre de voyages aventure et nature rares qui nous ressemble, que peu de personnes ont réalisés ou réalisent. La rencontre est au cœur de tous nos programmes, qu’il s’agisse de populations locales ou d’ethnies, d’explorateurs ou de passionnés de la préservation. En petits groupes, nos voyages sont plus longs car nous prenons le temps de nous immerger. Nous donnons du sens à nos voyages. Ils ne se consomment pas, ils se rêvent puis ils se préparent et, enfin, se méritent : un certain inconfort, l’engagement physique, la volonté… L’ouverture et l’effort sont la principale contribution pour vivre l’expérience de voyages extraordinaires que nous créons.

Quel est le projet de voyage dont vous êtes le plus fier ?
Dans notre offre de près de quatre cents voyages, il y en a de nombreux dont l’équipe et moi-même sommes fiers ! Chez Tamera, nos grandes caravanes qui parcourent un continent sur plusieurs mois ou bien notre immersion en terres chamanes avec notre ami Pierre Ramaut, ou encore chez les hommes fleurs de Siberut ou en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Nous sommes fiers d’être les seuls à proposer le Grand Sud algérien ou le Karakoram au Pakistan. Nos programmes grands primates chez Saïga sont incroyables ! Et puis une mention spéciale pour Gilles Elkaim, explorateur et ami, qui dérivera en 2015 sur Arktika pour atteindre le pôle Nord en traîneau à chiens.

À titre personnel, quel a été votre voyage le plus mémorable ?
Ma traversée de l’Atlantique en double sur un voilier de 6 mètres 50 courant 2010 entre La Rochelle et la Guadeloupe a été un des moments les plus forts de ma vie d’aventurier ! Au plus près des éléments, j’ai vécu trente jours de mer en autonomie et sans assistance avec, à la clé, une belle amitié avec mon coéquipier de trente ans mon aîné. Je me souviens aussi d’une belle expédition en compagnie de Pygmées bakas au fin fond du Cameroun, dans une jungle sauvage et brutale, avec mon ami Geoffroy de Gentile, trop vite disparu… Et puis la découverte du désert, des tassilis n’Ajjer notamment.

© Transboréal : tous droits réservés, 2006-2017. Mentions légales.
Ce site, constamment enrichi par Marc Alaux & Émeric Fisset, développé par Pierre-Marie Aubertel,
a bénéficié du concours du Centre national du livre et du ministère de la Culture et de la Communication.