Ténéré

La caravane ne s’arrête jamais en cours de journée : pour préparer le thé, le matin et avant le crépuscule, chaque groupe monte en tête de file ; un brasero est allumé ; le plus habile transvase et sert le liquide brûlant.

La caravane ne s’arrête jamais en cours de journée : pour préparer le thé, le matin et avant le crépuscule, chaque groupe monte en tête de file ; un brasero est allumé ; le plus habile transvase et sert le liquide brûlant.

Images de Jean-Pierre Valentin, extraites de l’ouvrage Ténéré, Avec les caravaniers du Niger

© Transboréal : tous droits réservés, 2006-2017. Mentions légales.
Ce site, constamment enrichi par Marc Alaux & Émeric Fisset, développé par Pierre-Marie Aubertel,
a bénéficié du concours du Centre national du livre et du ministère de la Culture et de la Communication.