Ténéré

Les novices qui traversent le Ténéré pour la première fois subissent bizutages et railleries de la part des caravaniers grimés, affublés de muselières… C’est la coutume du <i>rago</i>.

Les novices qui traversent le Ténéré pour la première fois subissent bizutages et railleries de la part des caravaniers grimés, affublés de muselières… C’est la coutume du rago.

Images de Jean-Pierre Valentin, extraites de l’ouvrage Ténéré, Avec les caravaniers du Niger

© Transboréal : tous droits réservés, 2006-2017. Mentions légales.
Ce site, constamment enrichi par Marc Alaux & Émeric Fisset, développé par Pierre-Marie Aubertel,
a bénéficié du concours du Centre national du livre et du ministère de la Culture et de la Communication.