Indonésie

Au sud de Makassar, la population vit principalement des produits de la mer, qu’il s’agisse du sel ou de la pêche. Pour subvenir aux besoins des leurs, les femmes collectent des crustacés, tout en essayant de se protéger du soleil.

Au sud de Makassar, la population vit principalement des produits de la mer, qu’il s’agisse du sel ou de la pêche. Pour subvenir aux besoins des leurs, les femmes collectent des crustacés, tout en essayant de se protéger du soleil.

Images de Olivier Lelièvre, extraites de l’album Indonésie, Visions d’un voyageur entre mer et volcans

© Transboréal : tous droits réservés, 2006-2018. Mentions légales.
Ce site, constamment enrichi par Marc Alaux & Émeric Fisset, développé par Pierre-Marie Aubertel,
a bénéficié du concours du Centre national du livre et du ministère de la Culture et de la Communication.