Birmanie

Les Aeng, de langue môn-khmère, répartis dans cinq villages de la région de Kengtung, constituent avec les Wa et les Palaung les plus anciens habitants de l’État shan. Ils se laquent les dents en noir après les avoir limées et portent des vêtements de couleur indigo. Contrairement à leurs voisins akha et lahu, les Aeng n’ont pas encore été atteints, ni tentés, par la christianisation, et sont restés animistes.

Les Aeng, de langue môn-khmère, répartis dans cinq villages de la région de Kengtung, constituent avec les Wa et les Palaung les plus anciens habitants de l’État shan. Ils se laquent les dents en noir après les avoir limées et portent des vêtements de couleur indigo. Contrairement à leurs voisins akha et lahu, les Aeng n’ont pas encore été atteints, ni tentés, par la christianisation, et sont restés animistes.

Images de Jérôme Kotry, extraites de l’album Birmanie, Visions d’un amoureux de la Terre d’or

© Transboréal : tous droits réservés, 2006-2018. Mentions légales.
Ce site, constamment enrichi par Marc Alaux & Émeric Fisset, développé par Pierre-Marie Aubertel,
a bénéficié du concours du Centre national du livre et du ministère de la Culture et de la Communication.