Musiques d’Orient

À l’université des Beaux-Arts de Phnom-Penh, la musique renaît après avoir été interdite sous les Khmers rouges : xylophones <i>roneat ek</i> et vielles à archet <i>tro chai</i> (Cambodge).

À l’université des Beaux-Arts de Phnom-Penh, la musique renaît après avoir été interdite sous les Khmers rouges : xylophones roneat ek et vielles à archet tro chai (Cambodge).

Images de Isabelle Vayron & Xavier Vayron, extraites de l’album Échos d’Orient, Visions de glaneurs de musiques

© Transboréal : tous droits réservés, 2006-2017. Mentions légales.
Ce site, constamment enrichi par Marc Alaux & Émeric Fisset, développé par Pierre-Marie Aubertel,
a bénéficié du concours du Centre national du livre et du ministère de la Culture et de la Communication.