Méditerranée

Une paire de boucles d’oreille. Troquées à Alexandrie, Égypte, par Tahani, 37 ans, interprète. « Les femmes d’Alexandrie ont la réputation d’être particulièrement belles et soucieuses de leur apparence. Je vous donne ces boucles d’oreille comme symbole de la coquetterie des Alexandrines, et des Méditerranéennes en général. »��

Une paire de boucles d’oreille. Troquées à Alexandrie, Égypte, par Tahani, 37 ans, interprète. « Les femmes d’Alexandrie ont la réputation d’être particulièrement belles et soucieuses de leur apparence. Je vous donne ces boucles d’oreille comme symbole de la coquetterie des Alexandrines, et des Méditerranéennes en général. »

Images de Julie Sibony, extraites de l’ouvrage Méditerranée, Un an de route et d’échanges

© Transboréal : tous droits réservés, 2006-2017. Mentions légales.
Ce site, constamment enrichi par Marc Alaux & Émeric Fisset, développé par Pierre-Marie Aubertel,
a bénéficié du concours du Centre national du livre et du ministère de la Culture et de la Communication.