Méditerranée

Un mortier et un pilon. Troqués à Alger, Algérie, par Farida, 57 ans, économiste. « C’est d’abord le bruit qu’on entendait tous les matins dans les cuisines : les femmes qui pilent les herbes et les épices avec de l’huile d’olive pour préparer la marinade dans laquelle cuit ensuite la viande ou le poisson. Le mortier est un ustensile essentiel dans la cuisine méditerranéenne, que ce soit pour les tagines marocains, le pistou italien ou les mezzés libanais. »��

Un mortier et un pilon. Troqués à Alger, Algérie, par Farida, 57 ans, économiste. « C’est d’abord le bruit qu’on entendait tous les matins dans les cuisines : les femmes qui pilent les herbes et les épices avec de l’huile d’olive pour préparer la marinade dans laquelle cuit ensuite la viande ou le poisson. Le mortier est un ustensile essentiel dans la cuisine méditerranéenne, que ce soit pour les tagines marocains, le pistou italien ou les mezzés libanais. »

Images de Julie Sibony, extraites de l’ouvrage Méditerranée, Un an de route et d’échanges

© Transboréal : tous droits réservés, 2006-2017. Mentions légales.
Ce site, constamment enrichi par Marc Alaux & Émeric Fisset, développé par Pierre-Marie Aubertel,
a bénéficié du concours du Centre national du livre et du ministère de la Culture et de la Communication.