Jean Dagen

Professeur émérite à l’université Paris-IV-Sorbonne, chercheur au sein de l’UMR 8599 du CNRS et de Paris-Sorbonne, Jean Dagen a produit de nombreux travaux sur les moralistes français de Montaigne à Chamfort et la littérature et l’histoire des idées de Fontenelle à Condorcet. Fondateur du Groupe d’étude des moralistes de l’université Paris-IV, il a publié nombre d’éditions critiques d’œuvres de Crébillon, Vauvenargues, Voltaire ou La Bruyère.

Jean Dagen a dirigé de nombreuses thèses, notamment celle de Julie Boch : Les Dieux désenchantés, La fable dans la littérature française de Huet à Voltaire, soutenue en 1999. Il a fondé à la Sorbonne et préside le Club des moralistes, auquel appartient, entre autres universitaires, Martin Rueff.


© Transboréal : tous droits réservés, 2006-2018. Mentions légales.
Ce site, constamment enrichi par Marc Alaux & Émeric Fisset, développé par Pierre-Marie Aubertel,
a bénéficié du concours du Centre national du livre et du ministère de la Culture et de la Communication.