Claudine Vincenot

Claudine Vincenot-Guihéneuf a enseigné au Centre pédagogique régional de Rabat et publié de nombreux articles de pédagogie sur l’enseignement du français au Maroc. Dans le cadre de ses études, elle a soutenu une thèse sur « La quête de la profondeur et de l’identité dans l’œuvre en prose de Gérard de Nerval ». Désormais résidente à Dijon, elle collabore à l’organisation de colloques et, depuis 1984, se consacre au fonds Henri Vincenot. Elle a édité et préfacé des textes de son père, écrits de 1930 à 1940, Récits des friches et des bois (Anne Carrière, 1997).


© Transboréal : tous droits réservés, 2006-2017. Mentions légales.
Ce site, constamment enrichi par Marc Alaux & Émeric Fisset, développé par Pierre-Marie Aubertel,
a bénéficié du concours du Centre national du livre et du ministère de la Culture et de la Communication.